Copenhague

(Retour en été 2014) Une capitale au double visage

Copenhague est une étonnante cité : Côté face, elle est aristocratique (Palais Royal, grands édifices de la place Kongens Nytorv, château de Christianborg…). Côté pile, elle est jeune, festive, écologiste, design, anticonformiste. Voyez Christiana, quartier autogéré depuis plus de 30 ans, repaire des alternatifs ; Nyhavn et ses quais à cafés ; Norrebro, ancien quartier ouvrier devenu underground. Il y a de quoi plaire à tous… et à faire perdre la tête à la célèbre Petite Sirène !

Une capitale, ça bouge. Copenhague ne fait pas exception à la règle. Seule similitude avec Marseille ? C’est la plus méridionale des métropoles nordiques ! Ok, il fait froid l’hiver et il vaut mieux parler anglais pour être entendu. Mais quel florilège d’attractions. Les plus convenues valent le détour. A Copenhague, l’équivalent de la rue Saint-Ferreol, c’est Stroget, une longue rue piétonne à restos, cafés, snacks, boutiques. Idéal pour le shopping et manger sur le pouce un smorrebrod (pain de seigle recouvert de hareng, viande ou saumon, avec de la salade). Et boire une Carlsberg, la bière locale (visite de la brasserie possible, www.visitcarlsberg.dk ).
« Tradis » aussi (mais inévitables), les châteaux de Christianborg et Rosenborg, l’ancienne Bourse  (splendide bâtiment 18ème s.), la parade de la garde (place Amalienborg, chaque jour, quand la reine est là), le Radhus (Hôtel de Ville).
Et Nyhavn, ce quartier de quais aux vieilles maisons, bordé de bateaux, hyper touristique, bourré de cafés-restaurants.
Soulevons un autre coin du voile. Les fans d’architecture iront flâner sur les rives du fleuve Sydhavnen. A voir :
- la Black Diamond (bibliothèque royale) et son extension contemporaine, noire, en verre et granit d’Afrique
- l’Opéra, magnifique vaisseau design, posé au bord du fleuve, depuis 2005.
Pour les alternatifs et écolos planants, un seul chemin : celui de Christiana, quartier autogéré depuis les années 1970, très peace and love et paradis artificiel. Décalé, utopique et pour tout dire, ici ou là, un peu destroy… Les mêmes se perdront dans Norrebro. Ex quartier populaire sans charme particulier, il regorge de cafés « intellos », squats, boutiques de décos… Quoi d’autre ? Tivoli, bien sûr, le plus vieux parc d’attractions d’Europe ( www.tivoli.dk ). En pleine ville, sa magie reste intacte, surtout l’hiver sous les flocons. Et une flopée de musées remarquables (Glyptotek – sculptures, peintures, antiquités ; musée des Beaux-Arts ; musée National…). D’un coup de train, on pourra même faire un saut à Malmö, la voisine suédoise. Histoire de combiner deux pays pour le prix d’un, en vol direct depuis Marseille.

Lire plus [+]

Réservez votre vol / séjour

Réservez votre vol au départ de Marseille :

les meilleurs hôtels