Les questions en CCE

Si vous souhaitez connaitre les réponses à toutes ces questions, c’est par ici

 

La gêne sonore représente un véritable enjeu pour l’intégration de l’aéroport dans son territoire. Depuis plus de 15 ans, AMP s'engage activement pour réduire les nuisances sonores et contribue, du mieux qu’il peut, à faire cohabiter son activité avec les habitants des communes environnantes. 
Les décrets 2000-127 et 2000-128 de février 2000 ont permis la création des Commissions Consultatives de l’Environnement (CCE) au sein de chaque aéroport. Cette commission est le lieu de concertation et d’échanges entre les différentes parties prenantes.

CCE
Infogram

Ces réunions sont présidées par le sous-préfet d’Istres (représentant le préfet de région) et rassemblent des représentants pour les trois collèges suivants :

  • professionnels de l’aéronautique (contrôleurs, pilotes, compagnies aériennes …)
  • représentants des collectivités locales
  • associations 

PHOTO CCE 

Dans un souci d’équité, chacun des collèges comprend 13 sièges titulaires et 13 suppléants élus pour 3 ans. La désignation des membres est formalisée par arrêté préfectoral .

Depuis leur création, ces rendez-vous représentent les temps forts d’échange avec les riverains. Ces rencontres biannuelles ont lieu au printemps et en automne de chaque année.

Elles permettent aux membres de la CCE  d’échanger ensemble sur leur ressenti, leurs interrogations et leurs craintes concernant les nuisances sonores provoquées par le trafic des avions survolant les zones habitées. Au cours de ces réunions d’échange, l’écoute entre les parties prenantes est primordiale. De nombreux points sont abordés pour analyser ensemble les causes des nuisances et essayer de trouver des alternatives possibles sur le moyen et le long terme.

Evolution du trafic

Les commissions sont l’occasion d’informer les membres sur l’évolution du trafic et des procédures aériennes, ainsi que sur les obligations et les limites inhérentes à la situation aéroportuaire : la sécurité, les pratiques de moindre bruit et les contraintes opérationnelles des contrôleurs et des compagnies aériennes. 

 

 

Stations de mesure de bruit

Depuis la mise en place des premières stations de mesures de bruit dans les communes limitrophes, des évaluations objectives de la gêne sonore sont conduites. Ces stations sont un outil d’analyse efficace pour attester de l’évolution de la gêne à travers le temps. La dernière à avoir été installée, en 2016, se situe sur la commune du Rove.

 

 

La commission peut créer en son sein un comité permanent, composé de membres de chacune des trois catégories, pour exercer tout ou une partie des compétences prévues. Ces mêmes membres constituent la CCAR (Commission Consultative d’Aide aux Riverains) décisionnaire lors de l'affectation des aides à l’insonorisation(lien) destinées à atténuer les nuisances subies par les riverains.