Header icone

  Concertation et réponses aux plaintes                    Commissions Consultatives

Header separation

 

La gêne sonore représente un véritable enjeu pour l’intégration de l’aéroport dans son territoire. Depuis plus de 15 ans, AMP s'engage activement par le biais de nombreuses actions pour limiter le bruit émis par les aéronefs. 

Pour cela, l'aéroport Marseille Provence participe activement à l'information et à la concertation avec les riverains, le grand-public, les collectivités locales et les autres acteurs de l’aérien.

Comment se concerter ?

Depuis 2000, AMP assure le secrétariat de la Commissions Consultatives de l’Environnement (CCE). Le gestionnaire participe ainsi aux échanges avec toutes les parties prenantes sur les différentes questions environnementales pour:

  • informer les populations sur l'évolution de l'activité,
  • identifier des actions qui pourraient être menées,
  • communiquer sur les résultats obtenus

AMP est également secrétaire du Comité Permanent, une émanation de la CCE chargée par le président de la commission permettant de statuer sur des questions dites urgentes.

Dans le cadre de l'aide à l'insonorisation, AMP assure le secrétariat de la Commission Consultative d’Aide aux Riverains (CCAR) et donne un avis (positif ou négatif), lors de l' affectation de l'aide à l’insonorisation destinées à atténuer les nuisances subies par les riverains.

Les questions en CCE

Pour connaitre les réponses à toutes ces questions, rendez-vous ici

Vous avez une requête ?

Le service Développement Durable d'AMP recueille les demandes d'information concernant la gestion des nuisances sonores tels que le plan d'exposition au bruit, le plan de gène sonore, l'aide à l’insonorisation ou des survols bruyants.

Le service enregistre ainsi les plaintes liées aux nuisances sonores et essaie d'y apporter une réponse. Pour cela AMP dispose d'un système de mesure de bruit et de suivi des trajectoires pour analyser le vol en question. L'ensemble des informations disponibles permettent d'informer les populations sur les caractéristiques du trafic , des vols et les conditions de navigation. Des paramètres tels que l'altitude de vol, la vitesse, les caractéristiques acoustiques de l'appareil et les trajectoires sont analysées.

La DGAC est consultée au besoin pour réaliser, le cas échéant, une analyse plus poussée et apporter les éléments de réponse complémentaires.

Pour formuler une demande, contactez le service développement durable.