Header icone

  Consommation d'eau potable                Rejet des eaux pluviales

Header separation

L’eau est une ressource épuisable et son utilisation fait l’objet d’une attention particulière de la part de l’AMP. Cette prise de responsabilité se traduit à travers une approche globale qui prend en compte le cycle de l’eau dans son entièreté.     
Depuis le début des années 2000, l’aéroport s’est lancé dans une politique de gestion durable de l’eau qui se traduit par le déploiement de nombreuses actions d’économies . Sur un site tel que celui de l’Aéroport Marseille Provence, s’organisant tel une ville dans la ville, la gestion de l’eau potable et des eaux pluviales représente un véritable enjeu.

Quel est le cycle de l'eau à l'aéroport Marseille Provence ?

Le cycle de l’eau fonctionne grâce au travail commun de la Société des eaux de Marseille  qui gère l’acheminement de l’eau via le Canal de Provence en entrée et de la SAUR  , exploitant de la station d’épuration de la ville de Vitrolles qui traite les eaux usées en sortie.

Cycle de l'eau Aéroport Marseille Provence

 

Quel est le rôle du gestionnaire dans la gestion de la ressource en eau ?

Le gestionnaire aéroportuaire, est tel le véritable chef d’orchestre de la plateforme aéroportuaire. Il mène de concert différentes missions afin d’assurer 

-          l’alimentation (et la facturation) en eau potable pour ses activités et les activités de ses partenaires et clients (200 entreprises)

-          la sensibilisation de ses acteurs partenaires à maîtriser leurs consommations en eaux.

-          le rejet des eaux usées pour ses activités et les activités de ses partenaires et clients.

-          la maintenance et l’entretien des réseaux d’adduction en eau potable et des réseaux d’eaux usées de la concession. 

Qui consomme de l'eau sur la plateforme et pour quels usages ?

Alimentés grâce à un réseau de distribution géré et entretenu par AMP, les différents acteurs de la plateforme aéroportuaire consomment et rejettent de l’eau pour différents usages comme illustrés ci-dessous:

Acteurs de la plateforme AMP

AMP consomme en moyenne 76% d’eau sur la plateforme aéroportuaire, tandis que les tiers (autres acteurs) sont à 24%.

L’eau est en grande majorité utilisée pour un usage que l’on peut qualifier de domestique (sanitaire, cuisine, arrosage…) principalement chargée en matière organique. Les autres usages sont quant à eux qualifiés d’industriels. 

Les acteurs et leurs usages en eau AMP